Coronavirus et confinement : que faire en cas de restriction de voyage ?

ParJacques

Coronavirus et confinement : que faire en cas de restriction de voyage ?

Dans le but de limiter et de contenir la propagation du nouveau coronavirus Covid-19, la plupart des pays de la planète ont fermé en ce moment leur frontière.

En effet, vu que ce nouveau virus assez virulent se transmet assez facilement, la plupart des pays ont décidé de limiter au maximum leurs échanges internationaux et pour cela, ils n’ont pas hésité à fermer des aéroports ou aussi en interdisant tout vol en provenance des pays où ce virus est présent.

De ce fait, tout ce qui est projet de voyage et de vacances en tout genre ont dû être annulés ou reportés, ce qui est certainement un coup dur pour ceux qui y pensent depuis des mois. Eh oui, dans la plupart des pays, il n’est presque plus possible pour les citoyens de voyager librement. Toutefois, que peuvent être les droits des voyageurs dans le cas où leur voyage est annulé à cause du coronavirus ? C’est ce qu’on va essayer de voir ici.

Coronavirus et confinement : que faire en cas d’un vol annulé ?

Même si c’est dans un cadre exceptionnel, l’annulation d’un vol est souvent bénéfique pour les passagers. En effet, selon la loi qui régit les droits des passagers aériens, toute annulation de vol devra être emboursée ou aussi réacheminée et le plus souvent, c’est la compagnie aérienne qui prend en charge tout cela.

De ce fait, tous ceux qui ont vu leur vol être annulé peuvent demander un remboursement, un report, un avoir ou du moins une compensation qui puisse être de même valeur que le vol en question.

Toutefois, avant de penser à faire cela, il faut toujours se renseigner, car la plupart du temps, le fait de bénéficier de ces avantages peut dépendre de l’évolution de cette épidémie inquiétante.

Coronavirus et confinement : interdiction d’entrer sur le territoire

Pour assurer leur sécurité et aussi d’éviter que d’autres cas puissent venir aggraver la situation, la plupart des pays ont décidé de limiter ceux qui peuvent débarquer sur leur territoire. Pour donner des exemples, la France et toute l’union européenne ont décidé d’interdire à tous ceux qui viennent des pays qui ne sont pas membre de l’UE ou aussi de l’espace Schengen. Ou aussi que les Etats-Unis refusent catégoriquement le fait que les ressortissants européens puissent débarquer sur leur sol.

Donc si on prend par exemple le fait qu’on part en voyage, qu’on prend naturellement l’avion et qu’à l’arrivée on ne dispose pas de la permission d’entrer, il faut savoir qu’on peut certainement avoir les même droit en cas de vol annulé.  Cependant, il faut savoir que cela peut dépendre de chaque situation, donc les compensations peuvent être différentes pour chaque passager.

À propos de l’auteur

Jacques author

Laisser un commentaire

Contactez-moi
close slider